PETITES ENCYCLOPEDIES

Il n'y a pas que les grandes encyclopédies...

  • Petite Encyclopédie des Vents de France La France constitue la plus belle des roses des vents au monde. Du Sud au Nord, de l'Ouest à l'Est, l'hexagone est le royaume du Mistral, de la Galerne, du Suroît, du Joran, de la Burle et de centaines d'autres vents, souffles, bises. Mais qui connaît encore leur origine, leur vitesse, leurs parcours, leur saison, leur nom, leur histoire, ainsi que les contes, proverbes ou anecdotes qui s'y rattachent oe Pour avoir sillonné toutes les régions, inspecté chaque terroir, examiné les patois, compulsé les archives, interrogé les mémoires, Honorin Victoire a recueilli ce trésor auprès des paysans, des marins, des bergers comme des géographes ou des linguistes, auprès des grands-mères comme des météorologues. Inventaire unique en son genre, scientifique et pittoresque, littéraire et truculent, ce livre est sans égal. Un festival de mémoire, de vie, et de grand air, à découvrir et redécouvrir.
    630 vents - 34 roses des vents - de toutes les régions et départements !

    Ecrivain et journaliste, gourmet et gastronome, Honorin Victoire vit dans l'Aveyron. Passionné par l'histoire des vents, il l'est aussi des cuisines régionales. Il écrit pour différents magazines du sud de la France.

  • L'histoire de la photographie (hégémonie du daguerréotype, les portraitistes, la mission héliographique, les photographes voyageurs, la photographie du mouvement, la révolution de l'instantané, la photographie scientifique, le pictorialisme, la Première Guerre mondiale, photomontages et collages, la nouvelle photographie américaine, les premières photos dans la presse, photographie et sport, les agences de photographie, la photographie subjective, .). Le monde en image, la photo depuis les années 60 (les coloristes américains, le Polaroïd, le portrait, photographie officielle, le nu et l'érotisme, les journaux intimes, le paysage et territoire, les carnets de voyage, ...) - Les enjeux de la photographie (pixels et grain d'argent, la photo plasticienne, le droit à l'image, ...). Une équipe de spécialistes historiens et acteurs du monde de la photographie ont rédigé les commentaires et les articles, ainsi que les biographies qui accompagnent les portraits des plus grands photographes de l'histoire : Atget, Laszlo Moholy-Nagy, Alexandre Rodtchenko, Man Ray, Walker Evans, André Kertesz, Brassaï, August Sander, HCB, Manuel Alvarez Bravo, Robert Frank, William Klein ...

  • L'histoire des hommes commence par le vol d'une pomme et se poursuit avec un assassinat et un inceste. Depuis, la haine et la rivalité sont ancrées dans le coeur de l'humanité. La nature intrinsèquement malfaisante de l'homme a élevé le meurtre, le viol, l'inceste, la trahison, l'arbitraire, la haine, le mensonge, l'orgueil, l'avarice et l'ambition à un niveau difficilement imaginable. Même les singes en ont marre d'imiter l'homme.
    Depuis l'âge le plus lointain et aujourd'hui plus que jamais, l'homme vit dans l'univers qu'il bâtit, jour après jour un peu plus obscène, grossier, arrogant et féroce. C'est dans ce monde putride qu'il se multiplie sans discontinuer de façon exponentielle, se nourrissant du pire dans tous les domaines tandis qu'augmente sans cesse le nombre de ses crimes et exactions.
    Martin Monestier, tel un « bousier », a travaillé plusieurs années à rassembler « les excréments » de l'histoire. Il a débusqué et décortiqué les secrets cachés, oubliés et honteux d'innombrables personnages illustres.
    Roueries, bassesses, traîtrises, comportements incongrus ou crimes terribles, la preuve est faite : l'homme est viscéralement destructeur. Même les rats, qui régissent leur prolifique société par des règles intelligentes, regardent l'humain, cette bête à gueule plate, prédateur de tout ce qui vit, avec une pointe de satisfaction : « ils ne sont pas les derniers des derniers de dessus la terre ».

  • la petite encyclopedie du merveilleux Nouv.

  • les miscellanées de Mr. Schott

    Ben Schott

    • Allia
    • 28 Octobre 2005

    Les Miscellanées de Mr. Schott sont un ouvrage sans équivalent. À tel point unique qu'il est impossible à définir. Encyclopédieoe Dictionnaire ? Almanach ? Anthologie ? Fourre-tout ? Vade-mecum ? Tout cela, et - bien sûr - beaucoup plus. Recueil de futilités pas toujours futiles, de bagatelles souvent primordiales, Les Miscellanées de Mr. Schott ne se veulent ni exhaustives, ni définitives, ni même utiles. En revanche, elles se veulent essentielles. On peut - à la rigueur - vivre sans ce livre mais ce serait là, selon les mots mêmes de son auteur, une tentative bien étrange - et bien téméraire. Qu'on en juge.
    Quel autre ouvrage peut se targuer d'offrir dans sa table des matières la longueur des lacets de chaussures, le langage des signes, la liste des sept péchés capitaux, la façon de dire "je t'aime" dans 44 langues différentes (dont le morse) ? Dans quel autre ouvrage trouvera-t-on réunis, sur la même page, le nom des coups du golf, l'histoire de la taxe sur les chapeaux, la liste des morts violentes dans l'histoire du rock, celle des insultes utilisées par Shakespeare dans ses pièces et les couleurs du drapeau de la Guadeloupe ? Où donc, si ce n'est dans Les Miscellanées de Ben Schott, pourra-t-on trouver la liste des 12 travaux d'Hercule, celle des différents modes opératoires des crimes élucidés par Mrs Marple ou des fournisseurs officiels de la reine d'Angleterre ?
    On l'aura compris, les Miscellanées de Mr. Schott sont aussi réjouissantes qu'indispensables : elles offrent la quintessence de l'esprit et de l'humour anglais, mélange de rigueur et d'absurde, de précision et de fantaisie. Le plus fort, peut-être c'est qu'au bout du compte, l'ouvrage se révèle effectivement pratique : un véritable couteau suisse sous forme de livre. Last, but not least : le livre en lui-même, par sa reliure, l'attention maniaque portée par l'auteur à la typographie, à la mise en page, au papier, est objet d'une grande élégance.

  • Saviez-vous que qu'au XVe siècle, on jugeait des cochons tueurs dans des tribunaux ? Que la crème Chantilly a été inventée à Vaux-le-Vicomte et pas à Chantilly ? Connaissez-vous le rapport entre la fistule anale de Louis XIV et l'hymne anglais ? Et pourquoi la Tour Eiffel a-t-elle failli s'appeler Tour Boenickhausen ? Cette petite encyclopédie fait la part belle aux personnages secondaires, aux faits minuscules.
    Car la Grande Histoire est aussi faite de centaines de petites histoires. Des faits amusants, insolites et souvent moins prestigieux que la chronique officielle. Et pourtant, ce sont aussi ces petites bizarreries et étrangetés, ces choses saugrenues qui ont influencé les grands événements.

  • Le monde de la bière, à la fois simple et complexe, universel et local, vit aujourd'hui une effervescence exceptionnelle qui fait revivre d'antiques traditions brassicoles : les brasseries se multiplient aux quatre coins de la France et du monde, les gammes s'élargissent, les styles sont développés et revisités avec ferveur... Mais comment se retrouver parmi cette offre orissante ? Comment se repérer sans la connaissance d'un vocabulaire technique encore peu accessible à la plupart des amateurs ?

    COMPRENDRE LA FABRICATION DES BIÈRES.
    Malts, houblons, levures... Du concassage à la fermentation et à l'élevage en barrique, l'élaboration de la bière n'aura plus aucun secret pour vous.

    UN PANORAMA COMPLET DES DIFFÉRENTS STYLES.
    Avec ses innombrables variations possibles, la production brassicole a toujours donné lieu à une palett e variée de styles. Bières légères, douces, puissantes, liquoreuses, fumées, houblonnées... Apprenez à vous orienter dans ce dédale de styles en perpétuelle évolution.

    DES ACCORDS METS & BIÈRES INOUBLIABLES.
    Il est temps pour vous de découvrir à quel point la multiplicité des aveurs des bières en fait la boisson par excellence à table, pour tous les types de plats et d'occasions. Retrouvez toutes les clés et astuces pour des accords parfaits et des moments de convivialité inoubliables !

  • Comment élabore-t-on un vin de qualité ?Comment se repérer dans les rayons vins, et entre les multiples appellations d'origine, cépages et styles différents ? Comment décrypter les étiquettes ? Comment servir le vin, le conserver et l'accorder aux mets sans faute de goût ?  . Un panorama complet et illustré du vinAvec ses cartes, ses tableaux et ses dessins, retrouvez en images et en graphiques ludiques tous les aspects du vin sans oublier ni l'histoire ni la géographie, en France et dans le reste du monde.  Apprenez le B.A-BA du vin ou confirmez vos intuitions d'expert à travers les conseils de cet ouvrage pour choisir les meilleures bouteilles.  . Un état des lieux exhaustifAcquérez une connaissance mondiale du vin : de la viticulture française, et de tout ce que les vignobles de l'Ancien et du Nouveau Monde, proposent de meilleur.

  • Les enjeux de la démographie, de l'emploi, de la cohésion sociale, de la santé, de la préservation des ressources naturelles, du dérèglement climatique et de la sécurité sont à la première place des agendas des institutions internationales comme des États et des organisations de la société civile. Ces enjeux sont cruciaux et vitaux.
    Avec son adjectif « durable » qui renvoie au cortège de notions qui lui sont associées (préservation de la biodiversité, énergie renouvelable, agriculture écologiquement intensive, réfugiés climatiques, finance éthique, gouvernance participative, équité sociale, économie circulaire, entrepreneuriat social et solidaire, etc.), le développement occupe désormais une place éminente dans nos sociétés. Il alimente de nouvelles stratégies dans un lien social plus inclusif et plus cosmopolite mais non moins réel et pragmatique. Mais l'aventure est loin d'être gagnée d'avance et la permanence des courants climatosceptiques, ultraconservateurs, populistes et nationalistes tend à altérer le débat et à contrarier la mise en oeuvre des incontournables réformes au long cours.
    Le développement durable est avant tout une affaire citoyenne. Il est nécessaire de l'appréhender avec les concepts adéquats et d'en maîtriser les outils. Telle est l'ambition de ce dictionnaire encyclopédique, totalement revu et enrichi, qui examine 1 000 expressions, lois, modèles, politiques, paradoxes et théories. Avec un regard porté autant vers les pays du Sud que vers ceux du Nord. Les problèmes d'inégalités et d'environnement sont universels. Nous sommes tous en développement durable !
    Ce livre propose une entrée en matières sur des « questions socialement vives » avec le pari de la pluridisciplinarité, du dialogue entre différentes catégories de savoirs. Il offre des outils pour la réflexion comme pour l'aide à la décision. Il s'appuie sur des travaux récents, académiques et de terrain. Chaque entrée se signale par un effort de clarté dans la définition, sans exclure, lorsque cela s'impose, la pluralité des points de vue.

  • Jusqu'alors scindé en deux volumes, Les accessoires de A à Z est désormais disponible dans une version compilée. Il existe près de deux mille modèles d'accessoires, sans compter tous ceux qui ont durablement mais non définitivement disparu du devant de la scène de la mode... Alors, avant que nous ne succombions à la tentation de nommer chacun des modèles composant cet extraordinaire patrimoine un " it-quelque chose ", Les accessoires de A à Z constitue l'étape incontournable permettant d'appeler un chèche un chèche ! Les accessoires de A à Z est la seule encyclopédie sur l'ensemble des accessoires de mode.
    Chaque modèle fait l'objet d'un descriptif, d'une illustration, d'une présentation historique et son nom est traduit en anglais. Accessoires de coiffure, chapeaux, accessoires textiles, bijoux, ceintures, chaussures, éventails, gants, lunettes, masques, maroquinerie (bagages, sacs, petite maroquinerie), montres, parapluies et cannes sont passés au crible. Les accessoires de A à Z est une étape incontournable pour tous ceux qui ont besoin de se documenter sur ce sujet, maîtriser le vocabulaire de mode, se régaler de toutes sortes d'histoires et d'anecdotes et puiser des sources d'inspiration.

  • En 300 entrées, se dessinent la grande et la petite histoire de la musique populaire et de la culture rock sous toutes ses formes.

  • Ce livre serait une promenade joyeuse, drôle, iconoclaste dans nos souvenirs, nos émotions aussi futiles que solides. Faire des ricochets au-dessus de la rivière, des cocottes en papier, des canulars, s'interroger sur la fossette de Kirk Douglas, la coiffure du président Giscard d'Estaing, l'expression « peigner la girafe », se rappeler les petits trains électriques, la guitare de Tino Rossi, les télégrammes de première et les speakerines de la télévision...
    Ce serait un livre impossible, tant la notion d'inutile est sujette à caution. L'homme est-il plus utile que la langouste ? La pomme de terre est-elle plus indispensable que le liseron ? L'idiot du village moins nécessaire que le membre de l'Institut ?
    Ce serait un livre qui musarderait, vantant les mérites de la grasse matinée et des contrepets dans les discours des ministres, le plaisir d'écouter la météo marine quand on est sous la couette, la virtuosité des joueurs de yoyo.
    Un livre aussi indispensable qu'inutile.

  • On sait que Denis Diderot (1713-1784) fut de loin le principal artisan de l'Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des arts, des sciences et des métiers. Resté seul, avec une équipe restreinte, après le départ de D'Alembert en 1759, il prêta la main à plusieurs milliers d'articles et en écrivit plus de 1 700 pour achever les 17 volumes en 1765. Jamais n'avaient été réunis dans une édition séparée des articles signés de Diderot. Pourtant, on y lit en condensé l'esthétique, la morale et la philosophie matérialistes qui lui valurent les foudres de l'Église et du pouvoir. En cinquante articles fondamentaux se dessine un autoportrait du philosophe. Ses convictions, qui s'expriment prestement, débouchent sur une critique audacieuse des institutions et de la vie sociale. Diderot y formule des concepts et des revendications qui allaient nourrir la Révolution à venir.

  • Découvrez Petite encyclopédie James Bond, le livre de Marc Lemonier

  • Quelle est la vraie histoire de Dracula ? Savez-vous que ramasseur de mégots fut un métier ? Que la Joconde a disparu du Louvre pendant plus de deux ans ? Que Le Corbusier voulait détruire le centre de Paris pour y construire des autoroutes ? Que les carottes ont changé de couleur ? Pourquoi le temps s'écoule-t-il plus vite au sommet de la tour Eiffel ? Pourquoi les trous noirs font-ils rougir les scientifiques ? Et au fait, de quoi déjeunait Monsieur Sandwich ? L'auteur passe en revue des centaines de faits, amusants et curieux, qu'il faut absolument connaître sur l'histoire, la géographie, les sciences, la littérature, les arts, etc.
    Des questions de culture générale insolite auxquelles ce livre répond avec précision et humour. faits étonnants, anecdotes et petites curiosités sur l'Histoire, les Arts et Lettres, les Sciences...

  • Riche en anecdotes historiques, ce garde-manger subjectif invite à suivre les tribulations de quelques nourritures terrestres emblématiques. Une élégante Indienne ? L'aubergine. Une belle Péruvienne ? La tomate. Elles ont toutes conquis le monde... et bien d'autres encore. Les contrebandes gourmandes n'ont cessé de franchir les frontières du goût, de transgresser les usages culinaires.
    La babélisation alimentaire n'a pas attendu la mondialisation. Grecs, Perses, Arabes, Espagnols et Portugais ont participé, au fil des siècles et des routes, au bouleversement des pratiques gastronomiques. La sarabande des repas construit notre vie et structure notre vision du monde. Du désir aux croyances, tout est bon dans l'aliment car chacun raconte une histoire plurielle.
    En Corée les serveuses dans les maisons de nouilles n'hésitent pas à les couper aux ciseaux dans l'assiette des clients.
    La tomate fut découverte au XVIe siècle par les conquistadors au Pérou avant de prendre racine en Europe.
    Originaire de l'Inde, plus exactement des régions indo-birmanes et de Madras, l'aubergine a emprunté les routes de la Soie pour entamer un grand périple le long de ces voies commerciales qui menaient des terres hellénisées aux régions septentrionales de l'Extrême-Orient. Avec pour première halte, les vallées fertiles des hautes terres de la Perse antique. Mais il faudra des siècles pour qu'elle arrive sur nos tables et qu'elle soit appréciée à sa juste valeur.

  • Vade-mecum incontournable pour le sportif, le joueur et le fainéant, Les Miscellanées sportives de Mr. Schott sont un ouvrage sans équivalent.

    Aucun autre livre ne vous expliquera les règles du polo à dos d'éléphant ; les périls de la Cresta Run ; la complexité du Palio ; les époustouflantes cocasserie du Kabaddi ; ou encore les belgicismes du ballon rond.

    Dans quel autre ouvrage trouvera-t-on réunis les mensurations complètes de Mohammed Ali ; la température idéale pour prendre un bain chaud ; les paroles du haka des All Blacks ; ou la typologie des compétitions de boomerang ?

    Où donc, si ce n'est dans ce livre, pourra-t-on tomber sur les dormeurs les plus célèbres de l'histoire ; sur la première grille de mots croisés publiée en France (et sa solution) ; sur toute une série de sports étranges et oubliés, comme les courses de bateaux à vapeur ?

    Les Miscellanées sportives de Mr. Schott sont un ouvrage pour chacun d'entre nous - du plus combatif, sportif et actif au plus indolent, inactif et oisif.

    Traduction d'Elie Robert-Nicoud et Charles Giol.

  • Depuis des années Honorin Victoire est amoureux de la nature comme de la gastronomie. Et pour lui rien n'est plus parfumé qu'un plat qui a mijoté sur un feu de bois où le fumet des ingrédients s'enrichi de celui d'un bois choisi à bon escient. Comment choisir son bois, selon la région, selon le plat à préparer ? De l'art de fendre à celui de fagoter. Comment monter un feu : du faisceau debout à l'épi croisé, du feu en château fort à celui en pyramide. Des avantages de la fosse à braise à ceux de la cheminée de campagne. De l'efficacité de la salamandre versus celle du barbecue. Voilà rassemblés mille conseils pour réussir ses feux de bois.L'autre moitié de l'ouvrage propose une centaine de recettes à préparer dans sa cheminée ou à l'extérieur. De soupes bouillonnantes aux saucisses craquantes ; de pots au feu délicieux au gigot à la ficelle ; des côtelettes d'agneau au chou farci ; de la brouillarde aux truffes à la fondue savoyarde... Avec chaque recette, des conseils de cuisson et l'histoire de son origine.

  • Avec le Dictionnaire égoïste de la littérature française, dont on sait le succès en librairie, Charles Dantzig parvenait à concilier l'érudition et l'amusement, la distraction et l'enseignement. De ce gai savoir, infiniment subjectif, terriblement inattendu, L'Encyclopédie est la continuation. Définir le projet ? C'est presque impossible. Un coup d'oeil sur la table des matières, qui va de la liste des lieux à la liste autobiographique par effleurements d'écrivains, en passant par la liste de Venise ou la liste du sexy, montre assez ce que ce livre a de fou : le monde du dehors et le monde intérieur découpés, classés, listés, selon un ordre qui n'obéit qu'au caprice de Charles Dantzig ! On y apprend beaucoup, de New York comme on ne l'avait jamais lu au salaire d'un professeur de poésie à l'Université de Belfast. On rit presque en permanence. On est caressé ou griffé, selon l'humeur ou la rubrique, ou encore qu'on se trouve soi-même dans la liste des cons. On y parle avec passion de littérature, d'art, de géographie, de futilités, de mode, de cinéma, d'histoire grecque ancienne. Dantzig, c'est l'anti-beaucoup de monde, dans ce livre sans aucun équivalent, et dont on n'a pas fini de parler.

  • "A" comme "Apollinaire", mais aussi "Age des lectures". "B" comme "Balzac", mais aussi "Bibliothèques de maison de campagne", "Belle du seigneur". "C" comme "Corneille", mais aussi "Commencer (par quoi) ". "D" comme "Du Deffand", mais aussi "Décadence et mort d'un écrivain" ou "Del Dongo"... De François Villon à Françoise Sagan, le Dictionnaire égoïste de la littérature française rassemble des auteurs célèbres et des méconnus, des oeuvres lues et d'autres qui pourraient l'être davantage, des personnages de fiction, des notions. Ce n'est pas un dictionnaire comme les autres. Il est érudit, allègre, partial, drôle, s'intéressant aux êtres en plus des écrits, brillant, inattendu. Bref, il est à part. C'est un exemple achevé de gai savoir. Il tient à la fois du Dictionnaire des idées recues de Flaubert pour le côté "dictionnaire", d'Une histoire de la littérature française de Kléber Haedens pour la mauvaise foi indispensable à tout critique bien né, et d'Une histoire personnelle de la France de François George pour la légèreté de son esprit de vagabondage. "Le" Dantzig, comme on l'appellera désormais, conjugue toutes leurs qualités.

    Ajouter au panier
    En stock
  • De quelle mystérieuse façon un poignet cassé sur la hanche, geste des aristocrates du XVIIIe siècle, a-t-il ressurgi chez un rocker de 1960 ? Le geste de la main d'un bébé qui s'ouvre comme une étoile de mer ne serait-il pas un souvenir des âges immémoriaux où nous étions algues ou poissons ? Y a-t-il des gestes d'hommes, des gestes de femmes ? Des gestes nationaux, des gestes universels ? Gestes de la sexualité, de la politique, des comédiens, gestes imités de nos morts aimés, ils ne sont pas l'ombre des mots ; ils peuvent être une forme de création. Plus encore qu'un langage du sens, un rapport unique au temps. Que disent ces gestes que tout le monde fait et que personne ne semble vraiment regarder ?

empty