Arts

Voici une sélection de nos coups de coeur en livre d'arts. De la peinture de la Renaissance, de l'art moderne, au street art, ou à la photographie contemporaine : il y en a pour tous les goûts !

  • Formica

    Jean-Pierre Formica

    "Un tableau de Jean-Pierre Formica ne se conçoit jamais seul. Il n'est jamais pensé comme entité séparée. La peinture, chez lui, s'accommode mal de l'idée du «tableau» à laquelle il préfère celle de la peinture et de son déploiement. Toute son oeuvre se comprend dans ce «continuum», cette mobilité qu'il suit sans l'anticiper. Une peinture, chez lui, n'est jamais un programme mais un acte qui se vit comme une séquence où l'artiste initie une scène qu'il créé en puisant, dans ses vies, ses vies de peintre, sans savoir où ces chemins le mènent. Il se veut le journalier de ce mouvement qui l'entraine comme le courant de sa pensée. Il cherche l'esprit des formes." Olivier Kaepplin.
    Cette première monographie de l'artiste nous fait découvrir de façon éblouissante ce fil qui se tisse entre chacune de ses créations, révélant toute la richesse de la palette chromatique, de formes, de supports et de thèmes.

  • Le temps, la mémoire, la beauté sont des thèmes qui traversent toute l'oeuvre des photographes. « Nous cherchons à expérimenter la beauté de la découverte », précisent-ils. Entre réel et illusion, l'image interroge notre rapport au monde tangible. « La photographie nous aide à comprendre la réalité, les images sont comme des notes visuelles dans un carnet. » Chaque image est comme une histoire arrêtée. Ses nuances chromatiques, nous immergent dans la couleur. Cabrera et Albarrán utilisent de nombreux procédés : tirage platine, au palladium, cyanotype, gélatine argentique, impression pigmentée... L'image se fait vibration sensible. Pour la collection Des oiseaux, le duo a réalisé des photographies spécialement pour le livre. La beauté de l'éphémère, une certaine mélancolie mais aussi la fragilité de l'instant saisi par l'objectif se révèlent au fil d'images en couleurs mordorées ou en monochrome. Les oiseaux semblent tout droit sortis de contes fantastiques ; ils prennent leur envol sur des surfaces miroitantes, se dispersent parmi de sombres frondaisons. Les cadrages serrés soulignent leur présence physique. Les oiseaux deviennent presque abstraits. Cou souple bicolore d'un couple de cygnes, bec immaculé d'une poule d'eau d'un noir lustré, ailes de palombes déployées aux pennes argentées, plumes de paon au somptueux tombé : le jeu formel des formes sert de contrepoint à la saturation des couleurs. Cabrera et Albarrán laissent l'interprétation de leurs images à la mémoire du spectateur, s'inscrivant dans la démarche de Joan Miró, qui dans son tableau Bird in Space, donne une représentation minimale de l'oiseau, à travers des points ou des ombres, pour laisser voler notre imagination.

  • Ce livre est un fac-similé d'un album des Polaroids d'Eggleston assemblé par le photographe lui-même et contenant les seules photos prises avec ce support. Composé de 56 images réalisées avec le Polaroid SX-70 (l'appareil désormais culte produit entre 1972 et 1981) et monté à la main dans un album en cuir noir également produit par la société, Polaroid SX-70 est la première publication des Polaroids d'Eggleston.

  • Derrière les oeuvres qui courent sur les murs de nos villes, se cachent parfois deux personnalités distinctes qui ont choisi de s'unir pour n'en former qu'une. Ces duos d'artistes unis par des liens amicaux, familiaux ou amoureux ont puisé dans leur relation une énergie créatrice et développé une identité commune. Ensemble, ils conjuguent leurs différences, mêlent leurs talents, accordent leurs gestes et composent à l'unisson des oeuvres singulières et cohérentes. Cet ouvrage aborde la spécificité de ce travail à quatre mains à travers un panorama des trente duos les plus emblématiques du street art international.

  • Eat me, recettes urbaines

    Lor-K

    • Pyramyd
    • 7 Novembre 2019

    À la manière d'un livre de cuisine, cet ouvrage présente un projet d'art urbain mené par l'artiste Lor-K en 2016 en région parisienne.
    Trouvés dans la rue, des matelas sont transformés directement sur le trottoir en appétissantes sculptures.
    Scies, cutters, scotchs et bombes de peinture deviennent les ustensiles d'une cuisine insolite. Après préparation, pâte, crème, garniture et coulis, surgissent de la mousse !
    Surdimensionnés et colorés, ces mets d'un nouveau goût attirent alors tous les regards. Abandonnés dans le paysage urbain, les matelas auparavant repoussant deviennent soudainement alléchants. Page à page, le livre dévoile tout les secrets de fabrication du projet.

  • Compilé par les membres du Comité de recherche et de conservation et publié pour le 500e anniversaire de la mort de Jérôme Bosch, cet ouvrage constitue la monographie complète des peintures existantes et des dessins de l'artiste. Sa maîtrise et son génie ont été redéfinis suite aux six années de recherches conduites sur sa vie, mais aussi sur l'iconographie, la technique et l'histoire de la conservation de ses peintures. Ce superbe volume reproduit une iconographie inédite, aussi bien que les recherches les plus récentes sur son oeuvre. Pour la première fois, la créativité exceptionnelle de cet artiste du bas Moyen Âge, qui s'exprime dans des détails innombrables, est reproduite et discutée. Une attention spéciale est portée à Bosch en tant que fabricant d'image, dessinateur astucieux et peintre brutal, qui changea sa gamme chromatique autour de 1500 pour proposer une approche innovante.

  • Ce coffret met à l'honneur le thème des femmes et de leur beauté, si important dans l'art japonais, à travers une sélection des plus célèbres estampes du genre ancestral des bijin-ga (« images de belles femmes »).
    Après un siècle de guerres civiles, l'époque d'Edo (1600-1868) s'ouvre sur une période de relative paix et de stabilité sociale et voit l'apparition d'une nouvelle bourgeoisie urbaine et marchande : les chônin. Ces derniers s'enflamment pour les portraits de belles femmes et les héros de la littérature et du kabuki.
    La femme séduit alors les artistes qui répondent à cet engouement et se lancent avec ferveur dans l'art des bijin-ga, la représentant dans toutes ses incarnations (courtisane, jeune fille, mère de famille, poétesse célèbre...) et selon une multitude d'attitudes : se coiffant, se prélassant dans son intérieur, s'adonnant à l'art floral, jouant aux cartes ou encore observant la floraison des cerisiers (hanami)...
    Véritable célébration de la femme, ce coffret, accompagné d'un livret explicatif, déploie en format accordéon près d'une centaine d'oeuvres des plus grands maîtres de l'estampe japonaise : de Utamaro, Eisui et Eishi à Hokusai, sans oublier Eizan, Kunisada et Yoshitoshi, ces estampes subliment les visages, les gestes et la beauté féminine. Coloris délicats ou motifs exubérants des kimonos, délicatesse des coiffures et richesse des parures révèlent la virtuosité et le raffinement de ces artistes intemporels.

  • Réalisées dans l'espace de son jardin personnel, elles révèlent la vie cachée des mésanges, moineaux et autres passereaux qui nichent dans les jardins urbains. Oscillant entre fantastique et réel, ses images semblent prises à la dérobée. Elles montrent des instants volés : vols suspendus, oiseaux dissimulés dans les feuillages, solitaire crânement posé sur une branche, mais aussi ballets aériens de linottes et courses poursuites entre geais et grives. Prises le plus souvent au ras du sol, le nez dans l'herbe, l'objectif de l'appareil perdu dans les fleurs, ses photographies semblent se substituer à l'oeil de l'ornithologue, celui qui observe, fasciné, un monde autre : celui des oiseaux.
    Les saisons se succèdent, les couleurs du jardin varient, passant des orangés, aux bleus et verts vifs de l'été au blanc immaculé de l'hiver. Lumières et couleurs saturées, jeux entre flou et ultra netteté du détail, arrêts sur image dessinent une « supra réalité ». Terri Weifenbach nous immerge dans l'infiniment petit, nous transportent dans un monde particulièrement animé où les oiseaux filent à toute allure, dansent, ou se posent, se figent et tiennent des conciliabules. Elle révèle le merveilleux de leur monde.

  • Figure majeure de l'art de l'affiche et de l'illustration contemporaine, Laurent Durieux est devenu en peu de temps une signature reconnue par de grands artistes et des cinéastes tels Francis Ford Coppola ou Steven Spielberg. Inspiré par les travaux d'Antonio Petruccelli et d'Ernst Hamlin Baker, par le rétrofuturisme et le 7e art, il trace depuis plus de dix ans une oeuvre unique et reconnaissable entre mille. Contenant une sélection choisie de son travail ses posters les plus célèbres comme certaines oeuvres non retenues et montrées ici pour la première fois, agrémenté de nombreux textes et d'un entretien inédit, cet ouvrage de collection offre à découvrir un univers pictural fantastique et hors du temps. Bienvenue dans le monde de Laurent Durieux.
    />

  • "On dirait que tout a commencé à Versailles. Selon l'intonation, on le dirait comme le début d'une fable ou  comme une découverte renouvelée. Il n'empêche... Tout y a sans doute commencé en effet par l'immensité d'un chantier né de nulle part ou plutôt de l'ambition d'un roi. Un chiffre suffit à dire cette  démesure : plus de 30 000 ouvriers attachés en même temps aux travaux colossaux commandés par Louis XIV. Et puis, des artisans, des artistes qui feront du château de Versailles, dans tous les domaines, un modèle. À travers eux, c'est à une visite inédite à Versailles que nous invite ce livre. Terre et pierre, métaux et bois, verre et tissus... la visite est singulière qui nous entraîne de pays en province à la recherche des meilleurs fournisseurs, qui nous fait côtoyer marchands et confréries, manufactures et académies, apprécier un devis, suivre les caprices d'une commande ou les aléas de la mode." Catherine Pégard

  • Brusk. in nomine artis

    Collectif

    • Lienart
    • 13 Septembre 2019

    Passionné de dessin depuis son plus jeune âge, l'artiste français Brusk découvre le graffiti et la culture hip-hop en 1991. Dès lors, la ville devient son terrain de jeu et il l'arpente sans cesse à la recherche de nouveaux supports capables d'accueillir ses créations. Autoroutes, voies ferrées, trains, terrains vagues, friches, églises désacralisées, tout est prétexte pour qu'il déploie son univers visuel délirant fait de torsions typographiques, d'explosions abstraites, de personnages ultra réalistes et de scènes d'émeutes urbaines.
    Dans cette nouvelle monographie, Brusk embrasse l'art dans sa globalité et revient aux fondamentaux de l'art classique, inspiré par les plus grands maîtres de la peinture et de la sculpture. Michel-Ange, Monet, Picasso, Giacometti, Magritte... Brusk revisite des oeuvres de la Renaissance, de l'impressionnisme, du surréalisme jusqu'au Pop-Art en y introduisant sa touche personnelle, ses questionnements actuels et ses préoccupations citoyennes notamment en matière d'écologie.

  • Charlotte Perriand (1903-1999), ?gure majeure de la modernité, a traversé le XXe siècle en oeuvrant dans les domaines du design, de l'architecture, de l'urbanisme et de la photographie. De ses débuts, où elle travaille aux côtés de Le Corbusier et Pierre Jeanneret, à la ?n de sa carrière, où elle conçoit notamment un bâtiment pour la station des Arcs, ses productions sont marquées par un profond engagement en faveur d'un « mieux vivre » individuel et social.
    Révolutionnant l'équipement de l'habitation a?n qu'il soit fonctionnel et accessible à tous, elle concilie les savoir-faire industriels ou artisanaux.
    En synergie avec les mouvements d'avant-garde de son temps, elle en appelle à une « synthèse des arts » et associe ses créations à des peintures, sculptures et tapisseries d'artistes avec lesquels elle collabore, notamment Fernand Léger, Calder et Picasso.
    Sous la direction de Pernette Perriand, Jacques Barsac et Sébastien Cherruet, cet ouvrage est le catalogue of?ciel de l'exposition.

empty