Augustin Rebetez

  • Né en 1986, Augustin Rebetez a développé depuis une quinzaine d'années un univers artistique puissant, généreux, parfois provocateur et terriblement sensible. Cette alchimie unique prend corps par la photographie puis il panache son geste de vidéos, peintures, dessins, textes, compositions musicales ou mises en scène théâtrales. Il invoque les rites anciens et les objets oubliés pour mieux éclairer un monde impitoyable et tendre à la fois, à la poésie brute et la violence délicate. Alfred Latour (1888-1964) fut un peintre, graveur, designer, photographe reconnu tout au long de sa carrière. Il a représenté le génie du graphisme français à l'international. Pour célébrer sa mémoire, la Fondation Alfred Latour, en collaboration avec les Éditions Actes Sud, a décidé en 2019 de lancer un prix qui distingue tous les deux ans un artiste dont l'univers et les modes d'expression prolongent les champs exploratoires qui furent ceux de Latour. En juin 2019, le jury du prix Alfred Latour - composé d'Anne-Sylvie Bameule, Miquel Barceló, Werner Jeker et Christian Lacroix - a décerné à l'unanimité de ses membres le premier prix Alfred Latour à Augustin Rebetez.

  • Despot with Photoshop est une galerie de portraits d'illustres dictateurs du 20 ème siècle, collectés sur le net. Une fois transformés via Photoshop, les nouveaux portraits dévoilent le vrai visage de ces autocrates.

  • Anglais Anthill, meteorites

    Rebetez Augustin

    Dans l'isolement d'une ancienne ferme dans le Jura suisse, Augustin Rebetez laisse libre cours à son imagination et élabore avec un groupe d'amis toutes sortes de sculptures, décors, et mises en scène. Ensemble, ils collaborent et Suvrent à la réalisation d un étrange théâtre en perpétuel renouvellement. Son livre nous dévoile les coulisses d un monde singulier où d'inquiétants personnages, masqués ou déguisés, se livrent à des pratiques mystérieuses. Le corpus d'images réuni par l'auteur, compose un récit visuel et révèle son univers, celui où il crée, vit, et où souvent le réel et la fiction se confondent.

empty