François Perret

  • François Perret, chef pâtissier du Ritz Paris, vous invite à découvrir les temps forts d'une journée gourmande dans les plus hauts lieux du célèbre palace parisien.

    Ritz et pâtisserie, deux mots qui vont si bien ensemble, deux univers qui évoquent irrésistiblement le temps d'une madeleine, le bel canto d'une poire Belle-Hélène. En cinq chapitres et 60 recettes, au fil des heures et des lieux qui rythment la vie de l'hôtel mythique de la Place Vendôme, François Perret, un des chefs pâtissiers les plus doué et créatif de la scène sucrée contemporaine, nous invite à une balade gourmande. Des premiers bonheurs du jour aux desserts grand soir de l'Espadon, en passant par la biscuiterie retrouvée d'un thé au salon Proust et mille et un régals around the clock, il nous livre les secrets et savoir-faire d'une pâtisserie à l'âme aussi légère que généreuse.

    Avec poésie, il convoque ses souvenirs, ses émotions et raconte la naissance de ses créations. Gâteaux de voyage, douce tarte au sucre, barquette au goût d'enfance, desserts du jardin, madeleine au miel, meringue voluptueuse ... : il réveille en nous le pâtissier qui sommeille, le désir de gourmandise. Et ses desserts étoilés, triptyques autour d'un même ingrédient - la Fraise, le Miel, le Chocolat Jamaya, le Coing - nous entrainent en haute pâtisserie, voyage initiatique au pays des saveurs et des couleurs.

    Enfin, ultime récompense, François Perret nous dévoile son gâteau préféré : son cake, devenu iconique... Un délice à partager !

  • Quand Alex Leloup disparaît en laissant cette phrase, troublante, « J'ai traversé le temps » dans une lettre en forme d'adieu, son fils ne sait pas encore qu'il s'apprête à vivre une aventure inouïe.
    Une épopée à la fois fantastique et initiatique. Kévin ignore que pour retrouver son père, il lui faudra dénouer un mystère.
    Où est-il ? De quoi parle-t-il? Qu'a t-il vécu autrefois d'aussi incroyable ?
    Et surtout, à quoi correspond cette faille, dont il parle, et qui est perdue au plus profond d'une grotte vieille de plus de 30 000 ans ?
    Dans ce roman, premier prix Fiction au Festival du livre préhistorique de La Chapelle-aux-Saints, en Corrèze, le lecteur traverse la faille du temps, et s'immerge dans les grandes salles d'une grotte, au temps où l'homme de Cro-Magnon laisse sur les parois les témoignages de son passage. C'est un extraordinaire bestiaire qui met en scène des mammouths, chevaux, lions des cavernes, bisons, rhinocéros et bien sûr, le « seigneur » des lieux, l'ours des cavernes.
    Un jour de 1994, ce monde souterrain sera redécouvert, en Ardèche.
    On le connaît aujourd'hui sous le nom de Grotte Chauvet-Pont d'Arc dont la réplique, La Caverne du Pont-d'Arc, est ouverte au public depuis mai 2015.

  • Nous sommes en 52 avant Jésus-Christ... Durant l'hiver qui suit la bataille d'Alésia. César, en grand vainqueur, est aux anges : non seulement il vient d'agenouiller les peuples gaulois mais il s'est offert un prisonnier de premier choix, Vercingétorix, leur chef.
    Et voici que le général, pas vraiment pressé de regagner Rome - préférant saupoudrer son triomphe en chemin - prend ses quartiers sur les hauteurs de Bibracte, l'emblématique oppidum duquel il est possible, dit-on, de contempler la Gaule.
    Le prisonnier arverne tourne en ruminant dans sa cage tandis que César dicte ses mémoires pour ce qui deviendra le récit de la Guerre des Gaules. Mais, ce qu'ignore l'illustre général, c'est la rencontre que Vercingétorix a faite, peu avant sa capture, avec Niamh... Le temps d'un baiser éperdument échangé. Et que depuis, la belle éprise n'a qu'un objectif : faire délivrer le héros vaincu.
    Commence alors l'aventure d'une incroyable conspiration menée par une éduenne à l'esprit rebelle, épaulée par Corcoran - un enfant téméraire dont elle a fait son frère de sang - et une poignée de vaillants soldats, plus que jamais fidèles à Vercingétorix.
    Parviendront-ils à le libérer ? Et les amants à s'enlacer encore ?

  • Les Français sont en colère : le chômage reste à un niveau élevé et la croissance, toujours aussi molle. Pour donner tort "aux déclinistes", hâtons-nous d'organiser la montée en gamme de notre économie, sortant de la double illusion d'un redressement économique qui se réduirait à une baisse des charges sur les entreprises ou au rêve tout aussi vain de "start-up nation". L'auteur suggère d'agir sur cinq fronts (digitalisation, innovation, internationalisation, montée en compétences et RSE) pour déjouer le piège de la "croissance zéro".

  • « On a tout essayé ! » Cette exclamation consternante, surtout venant d'un président de la République, illustre le tarissement de la pensée au sein de notre classe politique. L'objet du présent ouvrage est de montrer, sur une série d'exemples (chômage, services publics, finance, développement durable et toutes les autres thématiques contemporaines majeures), qu'il est possible et souhaitable de poser un véritable projet politique inspiré par l'esprit de solidarité et économiquement raisonnable.

  • Le bilan RH : du MagRH Nouv.

    Le bilan 2021 du MagRHvise à identifier, examiner et analyser les grands changements intervenus au cours de l'année 2020, ainsi qu'à se pencher sur les signaux annonciateurs des changements à venir, visant ainsi à permettre aux lecteurs d'avoir un bilan annuel de la fonction Ressources Humaines et les clefs pour prendre des décisions éclairées, en phase avec l'actualité RH. Le MagRHest un média multi-modaldestiné aux professionnels de cette fonction et plus largement à l'ensemble des professionnels de l'écosystème concernés par l'emploi, les compétences et la place de chacun dans les entreprises et organisations.

  • L'expérience d'une église privée de clergé pendant trois ans du fait de la guerre, et entièrement confiée aux laïcs. Cette expérience met en évidence les responsabilités ecclésiales que peuvent prendre ces laïcs à différents niveaux. On les voit recourir aux élections comme dans l'église primitive. Et sous l'influence d'une femme, la bienheureuse Victoire Rasoamanarivo, l'église apparaît davantage comme communion que comme une société organisée en compartiments.

  • Sous le titre De Budapest à Saigon, le Comité international de la Croix-Rouge publie le dernier né d'une série d'ouvrages retraçant l'histoire de l'institution humanitaire. Cette nouvelle publication est consacrée à la décennie 1956-1965, profondément marquée par le durcissement de la guerre froide, de l'insurrection hongroise d'octobre 1956 à l'engagement massif des États-unis au Viêtnam au printemps 1965, en passant par la crise des missiles de Cuba, qui conduisit le monde à la veille d'une guerre nucléaire en octobre 1962.

  • Favoriser une bonne compréhension de l'écriture des nombres est un des buts poursuivis par l'enseignement rénové de mathématique à l'école primaire. Dès la première année les élèves sont en effet progressivement initiés aux règles qui régissent le système de numération de position. Mais qu'est-ce qu'en comprennent réellement les élèves? Quels savoirs et savoir-faire acquièrent-ils? Ces questions renvoient au problème plus général de l'évaluation d'une innovation pédagogique: une recherche évaluative est-elle susceptible de révéler autre chose qu'un décalage entre les apprentissages escomptés et les acquis effectifs? Quelles sont les attentes à l'égard d'un enseignement de mathématique moderne? Sur qui, sur quoi se fondent-elles? Telles sont les principales interrogations qui forment la trame de cette étude.

  • L'enseignement de la mathématique en Suisse romande à fait l'objet d'une évaluation conduite par l'Institut romand de Recherches et de Documentation Pédagogiques (IRDP). En vue d'adapter les programmes et les moyens d'enseignement, un bilan des connaissances acquises a en particulier été réalisé; un grand nombre de questions mathématiques ont été posées aux élèves de chaque degré scolaire, et ceci depuis la première année primaire. C'est une analyse systematique des réponses obtenues que nous publions aujourd'hui à l'intention des enseignants de l'école primaire ainsi que des formateurs et chercheurs dans le domaine de la didactique de la mathématique. L'ensemble des résultats obtenus se présente en une série de fascicules sous le titre général: Connaissances mathématiques à l'école primaire.

  • L'enseignement de la mathématique en Suisse romande à fait l'objet d'une évaluation conduite par l'Institut romand de Recherches et de Documentation Pédagogiques (IRDP). En vue d'adapter les programmes et les moyens d'enseignement, un bilan des connaissances acquises a en particulier été réalisé; un grand nombre de questions mathématiques ont été posées aux élèves de chaque degré scolaire, et ceci depuis la première année primaire. C'est une analyse systématique des réponses obtenues que nous publions aujourd'hui à l'intention des enseignants de l'école primaire ainsi que des formateurs et chercheurs dans le domaine de la didactique de la mathématique. L'ensemble des résultats obtenus se présente en une série de fascicules sous le titre général: Connaissances mathématiques à l'école primaire.

empty