Pocket

  • Toujours les mêmes conversations, les mêmes buffets, les mêmes belles-mères... Vidéaste de mariage, Corentin connaît par coeur le spectacle du bonheur. Tous les samedis d'été, il enfile sa cravate, attrape son matériel et part assister à l'union des autres - qu'il sait regarder, enregistrer comme personne. Personne, il l'est - à leurs yeux du moins. À force de vivre en marge, sans s'engager, Corentin fait du surplace sans le savoir. Il est grand temps qu'il passe de l'autre côté de la caméra. Du côté de la vie, enfin...

  • 06h41

    Jean-Philippe Blondel

    Le train de 06h41, départ Troyes, arrivée Paris. Bondé, comme chaque lundi. Cécile, quarante-sept ans, rentre d'un week-end épuisant chez ses parents. Elle a hâte de retrouver son mari, sa fille, son quotidien. La place à côté d'elle est libre. Philippe s'y assied, après une légère hésitation. Cécile et lui ont été amants vingt-sept ans auparavant, pendant quelques mois. Cela s'est très mal terminé. À leur insu, cette histoire a profondément modifié leurs chemins respectifs. Tandis que le train roule vers Paris et que le silence s'installe, les souvenirs remontent. Ils ont une heure et demie pour décider de la suite.
     

  • Avoir... Comme avoir 22 ans.
    Être... Comme être sans attaches.
    Prendre... Comme prendre une décision.
    Tailler... Comme tailler la route.
    Rester... Comme rester vivant.

  • D'année en année, on reloue le même endroit, au bord de la mer. Les voisins ? On les entend, les regarde, les désire, les déteste. Leurs noms ? Leurs visages ? Qui s'en souvient ? Et pourtant.
    L'enfant rêvant du Club Mickey, la séductrice en minijupe, l'Allemande de l'Est un peu paumée, le vieil homme qui n'avait jamais vu la mer. Tous ont en commun la même histoire de destin chahuté, tortueux, livré au hasard d'un soir d'été.
    Dans le chassé-croisé des vacanciers, la vie fait son office, au gré des grandes marées.
      Cet ouvrage a reçu le prix France-Canada

  • Le baby-sitter

    Jean-Philippe Blondel

    Pas vraiment un métier et loin d'une vocation : étudiant désargenté, Alex s'est résolu à garder les enfants des autres. Une petite annonce à la boulangerie lance le bouche-à-oreille... Très vite, c'est tout un monde qui s'ouvre à lui, des intérieurs révélateurs, des existences où il pénètre en clandestin. Puis en familier. Ce grand garçon un peu mou, intelligent et introverti, devient l'oreille des confidences. Dans cette chorale de vies bancales, qui le réchauffe et qui l'étouffe, la voix d'Alex tarde à prendre son envol...

  • G229

    Jean-Philippe Blondel

    Deuxième étage, troisième porte à gauche.
    Depuis vingt ans, la G229 est son royaume. La table en U. Le rétroprojecteur. Toute une génération d'élèves s'est assise là. Et Monsieur B d'enseigner, de s'énerver, de s'attendrir. Passeur de mots, passeur de vie. Entre ceux qui rament et ceux qui s'envolent. Les parents d'élèves, les inspections tatillonnes, le temps qui passe... Parce qu'il y a un homme derrière le prof, et tout un roman derrière le bureau...

  • Juke-box

    Jean-Philippe Blondel

    j'ai encore rêvé d'elle, la bombe humaine, week-
    end à rome...
    comme ces couples qui parlent de " leur chanson ", yoann pourrait dire de tous ces tubes qu'ils sont les siens. ce ne sont pas forcément ses préférés, mais à quarante ans ces airs émergent de sa vie accidentée comme autant de notes échouées. l'enfance, les tourments de l'adolescence, les premières amours, et puis le deuil, imprévu, violent, tragique. une existence à reconstruire avant même d'avoir commencé.
    pendant des années, yoann va chercher l'apaisement qui lui permettra enfin de réécouter le disque de sa vie.

  • à contretemps

    Jean-Philippe Blondel

    Hugo n'a qu'une passion: les livres.
    Et qu'une envie : fuir au plus vite le cocon familial. Bac en poche, le voici donc à Paris, jeune étudiant en lettres, se rêvant libre et ambitieux comme un personnage de roman. Mais il doit rapidement déchanter: son existence est loin d'être aussi trépidante qu'il l'imaginait. Pire, il doit s'accommoder d'une cohabitation pesante avec son logeur, un homme taciturne et distant. Heureusement, sa boulimie de lecture l'aide à surmonter ces débuts difficiles.
    Et grâce aux fils mystérieux que tissent les livres entre les êtres, elle va même lui apporter un peu plus: l'amitié, l'amour, et la redécouverte d'un écrivain oublié...

  • 1979

    Jean-Philippe Blondel

    1979. Quatre chiffres peints en rouge sur un mur décrépi. Et tant de combinaisons envisageables. Est-ce une date clé ? Un code confidentiel ? Une mauvaise blague ? Une menace camouflée ? Une invitation au voyage ? Ou encore un signe du destin ? Rien de tout cela. Et un peu tout à la fois. Aux yeux, entre autres, de Virginie, Arnaud, Julien, Hervé, Paul, Elizabeth ou Annie. Respectivement maman rêveuse, jeune garçon perturbé, taggueur rageur, médecin au bout du rouleau, assassin repenti, chagrin d'amour ambulant et propriétaire très en colère. Et tous plus ou moins bouleversés par cette étrange date surgie de nulle part puis qui disparaît un beau jour, emportant avec elle un bien drôle de secret...

empty