POZZOLI

  • LA CUISINE DES ARENES

    POZZOLI

    • Depot
    • 10 Juin 2019
    Ajouter au panier
    En stock
  • En 80 plongées d'exception, découvrez les merveilles du monde du silence. Nagez avec les énormes baleines à bosse des îles Australes ou les fascinants requins blancs d'Afrique du Sud, explorez les récifs les plus chatoyants des Maldives, allez à la rencontre des incroyables iguanes marins des Galapagos ou des gorgones jaunes de l'île de Port-Cros, en France... Alors que l'équilibre naturel des océans est mis à mal, les plongeurs doivent, plus que jamais, se faire les défenseurs de la faune et de la flore qui les fascinent. Ce livre se veut le passeport d'un univers secret et fragile dont la force vitale et la diversité sont sans égales sur notre planète.

  • Quinze ans, quelques kilos en trop et un coeur gros comme ça, voici Margherita Dolcevita, dans une fable écologique moderne pleine de verve et d'humour. Quinze ans, quelques kilos en trop et un (grand) coeur qui bat sur un rythme atypique, voici Margherita Dolcevita. Un père bricoleur acharné, une mère qui fume des cigarettes virtuelles, deux frères, l'un fana de foot, l'autre de mathématiques, un grand-père qui avale des yaourts périmés pour se mithridatiser et un chien indéfinissable, Roupillon : c'est la famille de Margherita, habitant un dernier reste de campagne, aux portes d'une petite ville comme tant d'autres. Quant à Margherita, elle écrit des poèmes et dialogue avec la Petite Fille de poussière, un fantôme qui hante une maison frappée, il y a longtemps, par un bombardement. Mais un jour apparaît, juste en face, un énorme Cube noir et menaçant. Il s'agit de la maison des nouveaux voisins, les Del Bene, image d'une modernité maléfique qui fait voler en éclats la vie paisible de l'adolescente. Seul Angelo, leur fils aîné, un beau «vampire blond», tente de se soustraire à la vie hypocrite de ses parents. Jusqu'au bout, Margherita, qui a découvert les activités louches des Del Bene, se battra pour sa «miette de justice», avec son humour, son intelligence et son refus des stéréotypes, qui font d'elle une sorte de Zazie italienne. Dans un roman polyphonique, mêlant l'humour, la poésie et les codes du roman policier, Stefano Benni nous offre une fable moderne, qui a remporté un immense succès dans de très nombreux pays.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Sous l'impulsion d'un maire réformateur qui veut «changer le changement», le village de Montelfo est promis aux pelleteuses pour un «désenclavage» pour le moins agressif. Les habitués du Bar Sport tiennent conseil pour résister au mieux à cet opportunisme capitaliste. Dans la lignée de Bar 2000 et du Bar sous la mer, Benni nous fait entrer dans une joyeuse sarabande où l'humour et l'imagination narguent un pouvoir cynique et médiocre. L'aube se lève sur Montelfo, le Village du Bon Vent, qui ne ressemble plus à son nom depuis que le climat est empoisonné. Grand-père Sorcier se rend au Bar Sport, tenu par Trincon le Noir, afin d'y retrouver sa joyeuse bande d'amis qui forme le microcosme très farfelu de ce village. Ordre du jour : un débat animé sur la meilleure manière de résister à l'invasion annoncée des pelleteuses chargées de détruire le bois tout proche, en vue d'un projet immobilier. Car Velluti, le maire réformateur qui veut «changer le changement» s'est juré de faire de Montelfo une excroissance de la ville, en jouant la carte de la spéculation immobilière. Le Bar Sport lui même sera englobé dans un «complexe polyfonctionnel polyvalent avec hypermarché à usage d'habitation, de commerce et de recyclage monétaire» Une voie rapide complètera cette opération destinée à «désenclaver» Montelfo. Guidés par Grand-père Sorcier et son vieux complice Archives, nos antihéros parviendront-ils à sauver leur village de l'opportunisme capitaliste ? Pour lutter contre l'uniformisation, le mieux est de se livrer à un concours d'imagination. Dans la lignée du Bar sous la mer et de Bar 2000, Benni nous entraîne dans une sarabande qui signe le triomphe de l'humour. Nous apprenons ainsi comment Sophronie, avec sa cuisine végétarienne, a défié l'inquiétant carnassier Raspoutine, comment le Bienheureux Incliné, héros de la Résistance, est devenu un saint après un match de ping-pong mémorable avec le Diable ; nous découvrons l'histoire d'amour du garde forestier Grandocca pour un transistor, les prouesses de Fen le Phénomène, «le chien le plus intelligent du monde» Nous assistons même à une incroyable partie de cartes sans cartes, uniquement jouée à coups de mimiques.Après un détour par la mélancolie avec La Grammaire de Dieu, Stefano Benni revient donc à son registre de prédilection : la satire et surtout l'humour. Allié à la fantaisie et au pouvoir de l'imagination, c'est le cocktail qui donne leur force à ses personnages habitués à combattre : car depuis toujours, ils se sont nourris «de pain et de tempête».

  • À contre-courant de son attrait pour les capitales et les centres urbains et dans la continuité de son travail antérieur centré sur l'identité et le territoire, Susanna Pozzoli nous propose de réfléchir sur les endroits que nous aimons au quotidien, qui nous sont chers, des lieux de rêverie, de souvenirs où se révèlent nos sensations d'appartenance à un espace. Répondant à un appel à participation largement diffusé, les personnes photographiées lui ont raconté leurs lieux préférés. Ce sont des endroits chargés d'une histoire personnelle, d'un vécu partagé disparu à jamais, des petits coins pour observer la nature ou pour laisser place à la nostalgie. Par le truchement de l'appareil photographique, Susanna fut invitée à découvrir ces environnements personnels, à pénétrer au coeur des jardins secrets. Sur ces lieux même, les prises de vue ont été réalisées, les liens affectifs aux sites de prédilection et les souvenirs ont été évoqués dans un entretien audio.
    Susanna nous invite à son tour à laisser place à notre imagination pour découvrir ce que l'on ne voit pas dans ses photographies : derrière portraits et paysages c'est une balade imaginaire dans leurs lieux magiques que ces personnes nous ont confiée, un véritable travail sur la projection intime.

  • à coeur vaillant...

    Clotilde Pozzoli

    • Benevent
    • 3 Février 2012

    " Pourtant, Laurence avait soutenu suffisamment longtemps son regard pour qu'Éric se posât quelques questions. Que devinait-elle ? Tout ? Rien du tout ? Et pourquoi pas tout avouer, là, maintenant, pendant que tout le monde était réuni ? ".
    Qu'est-ce qui fait notre identité ? Notre famille ? Notre activité professionnelle ? Notre religion ? Notre orientation sexuelle ? Nos engagements ?
    Suivez, le temps d'une année scolaire, le destin croisé des personnages de ce roman.

  • This book explores methods and techniques to predict and eventually prevent financial distress in corporations. It analyzes the effects of the global financial crisis on Italian manufacturing companies and, more specifically, whether the crisis has increased the number of firms that are likely to fail. In the first chapter, the authors widely discuss the Corporate Financial Distress as well as the process and costs incurred. The second chapter is based on a review of the most used statistical models, splitting them into accounting-based and market-based models. The following chapter is dedicated to the methodology and the empirical analysis on Italian manufacturing companies from different industries. The last chapter presents practical evidence from Italian manufacturing companies during the recent financial crisis.

  • In Italy, the debate about the reform process, that has involved the water sector for several years, cannot be considered concluded. It seems exclusively ideological and often it does not consider the business administration perspective, which certainly could make a contribution to the solution of different problems. Politicians and researchers, for example, show very little interest for the economic and financial performance of water utility firms, focusing almost exclusively on the different ways for providing the services or on the ownership structure. This work analyzes the variables characterizing the outsourcing process in the water sector. It also explores the connection of such variables with the performance of companies and local government authorities involved in the delivery process. Subsequently, the work explains the results of an exploratory analysis of different cases in the international context, making also a comparison about the performance. Lastly, the work verifies the existence of some best practices and evaluates the adaptability of these best practices in the Italian context.

  • The valuation of Heritage Assets (HA), which are a vital resource for the non-profit public or private organizations operating in the heritage sector is on the one hand sometimes difficult to do, and on the other, can be excessively costly with respect to the correlated disclosure benefits. The growing application of the (full or modified) accrual basis of accounting in the public and non-profit sectors has extended and reanimated this issue. This book applies the comparative method, in order to provide new information on the analyzed subject. Specifically, after having investigated the different theoretical and technical proposals, it compares the reporting behavior of significant cases of Italian and American public and private organizations, coming from different cultural and management approaches. Proposing a link between the managerial and reporting issues of the organizations involved in the management and maintenance of heritage assets, this book is crucial in the task to optimize the performance of organizations in this sector.

  • Craton

    Clotilde Pozzoli

    • Amalthee
    • 5 Septembre 2007

    En Touraine, dans les années 60-70, une famille bourgeoise, catholique et nombreuse. Les enfants jouissent d'une liberté incroyable, inventent sans cesse des jeux malicieux ou un tantinet cruels que limite seulement l'irruption d'un « autre monde », celui des parents.

    A travers ce récit autobiographique, l'auteure se livre à un va-et-vient entre le passé et le présent, fait de souvenirs, de témoignages, de réflexions « d'une drôlerie exquise et d'une profondeur bouleversante ». Elle y retrouve l'esprit d'enfance pour relater le lien privilégié avec son frère Louis, la brûlure de leur séparation et leur complicité qui perdure à l'âge adulte.

  • Cyclades

    Alexandra Pozzoli

    Cyclades, du grec kyklos, le cercle. Sans action apparente, ce livre est un plongeon dans une nature méditerranéenne, accueillante et thérapeutique , un récit intime , une réflexion sur le cycle de la vie et de la mort, à la recherche d'un centre, de ce noyau que l'on ne peut qu'effleurer ou frôler de temps en temps, un, voyage à la conquête d'un pays idéal, qui n'est rien d'autre, en effet, que le territoire complexe et étriqué de nos propres sentiments. Les mots le cherchent, l'enrobent, l'enveloppent. Au nom de Déméter, ils pénètrent dans cette terre, en apparence aride et desséchée, en y déposant enfin leur propre semence.

empty