Choiseul

  • Dix ans après la violente crise de 2001, c'est un pays profondément transformé qui se rendra aux urnes en octobre 2011 pour l'élection présidentielle.
    Depuis 2004, certains aspects de l'économie argentine tendent à confirmer un renouvellement de la croissance, tandis que certains aspects témoignent d'un effondrement social (violences, criminalités, corruption, mécontentements, musellement de la presse). Pourtant, la présidente Kirchner, élue en 2007, est aujourd'hui la « favorite » dans les sondages, face à une opposition divisée. Ce dossier s'interroge sur les recompositions de la scène politique et sur la capacité du kirchnérisme à « amalgamer » de larges pans de la société, mais aussi sur les effets dissonants et contradictoires de la prospérité retrouvée.
    Qu'en est-il des nouvelles formes de mobilisation des travailleurs et des relations entre syndicats et péronisme ? Comment caractériser la société argentine aujourd'hui ? Le nouveau président pourra t-il soutenir la relance de l'économie, combattre la corruption omniprésente et fédérer la société autour d'un nouveau projet ?

  • Cet ouvrage est né d'un pari scientifique ambitieux, et même un peu fou : survoler 38 nations sur les cinq continents et cartographier l'identité nationale chez chacune d'entre elles. Toute une diversité de chercheurs français et étrangers, en sciences politiques, sociologie et anthropologie ont interrogé le sentiment papou, géorgien, afghan, marocain, étatsunien, chinois, yéménite, français ou estonien quant à la perception de leur identité. Loin d'être un simple catalogue comparatiste, Le Mondial des Nations se lit comme un grand livre de contes humains. Loin d'être achevée et liquidée par la mondialisation, l'idée de nation se réaffirme avec une grande vitalité et une forte variété.

  • A la faveur des conflits irakien et afghan, la doctrine de contre-insurrection opère un retour fracassant dans le débat stratégique. Qu'on la qualifie de « subversive », « culturelle », « contre-révolutionnaire », « irrégulière », « hybride », la guerre de contre-insurrection suscite la polémique et agite les passions dans les cercles de réflexion et de décision politico-militaires. Ce nouvel élan doctrinal n'est-il qu'un simple discours de légitimation à destination de l'opinion publique, le cache-sexe d'une politique d'emprise néocoloniale ou alors la seule véritable alternative stratégique à l'enlisement des forces occidentales dans les conflits asymétriques ? Croisant les regards pratiques et théoriques des meilleurs spécialistes internationaux de la question, le présent ouvrage dresse un panorama de l'actualité de la contre-insurrection dans ses dimensions stratégique, polémologique, géopolitique et historique en Afghanistan, Irak, Colombie, Somalie, Congo, etc. Cet ouvrage propose la lecture critique d'un concept souvent insaisissable et en analyse les enjeux pour la sécurité internationale.

  • Le 9 novembre 1989, une foule immense abattait le mur de berlin, symbole d'un monde bipolaire.
    Mstislav rostropovitch jouait les suites de bach, les caméras du monde entier étaient braquées sur l'allemagne, un vent de liberté soufflait. aujourd'hui, la guerre froide n'est plus qu'un lointain souvenir. l'union soviétique a disparu, les etats-unis sont devenus la seule puissance globale et la géopolitique de l'europe a été révolutionnée. vingt ans ont suffi à opérer de profonds changements dans les relations internationales.
    Des stratégies déployées par les états-unis pour défaire le bloc soviétique, à l'émergence d'une union européenne rassemblant vingt-sept états, cet ouvrage révèle les aspects les plus méconnus du chemin parcouru : jeux américain et russe, ambiguïtés de la relation franco-allemande, enjeux des élargissements de l'otan, intégration d'anciens pays communistes à l'union européenne. a travers de nombreux témoignages et entretiens recueillis par l'auteur, qui marquent l'originalité de cet essai, pierre verluise dégage les lignes de force de la saga européenne.
    Il nous donne les clés pour comprendre les enjeux et les perspectives de l'europe du xxie siècle.

  • Les guerres civiles et les conflits récents en Côte d'ivoire, Libye et Syrie témoignent que les dirigeants d'un État, parce que jugés par la communauté internationale coupables d'attenter à la vie de leur peuple, ne sont désormais plus à l'abri de poursuites judiciaires contraignantes.
    Tout n'est plus permis. L'impunité n'existe plus. La protection des individus (combattants et non-combattants), et plus généralement de l'être humain, est aujourd'hui devenue une exigence morale des conflits qui s'impose aux armées régulières. Celle-ci a même été codifiée dans le cadre d'un droit des conflits armés qui édicte ce qui peut et ne peut être fait en temps de conflit, et dont la conséquence la plus aboutie aura été la création de la Cour pénale internationale.
    /> C'est la place du droit et de la justice, et plus particulièrement de l'humain, dans les conflits modernes que discute cet ouvrage. En réunissant les meilleurs experts internationaux sur le sujet, Les Conflits et le droit jettent un regard inédit sur une facette méconnue de la guerre, celle de la place de l'être humain qui est au coeur des conflits modernes et, au-delà, celle de sa protection, qui tend à prendre une place de plus en plus importante.

  • Vincent Bloch, sociologue (EHESS ) ; Elizabeth Burgos, anthropologue (EHESS ) ; Julia Cojimar, anthropologue (EHESS ) ; Sujatha Fernandes, sociologue (CUNY) ; Yvon Grenier, politologue (St-Francis Xavier University) ; Philippe Létrilliart, correspondant scientifique (CERI) ; Rafael Rojas, historien (CIDE) ; Antonio José Ponte, écrivain, ancien codirecteur de la revue Encuentro de la cultura cubana.

  • L'OTAN subit-elle une crise conjoncturelle ou réussit-elle à se renouveler ? Le sommet de Lisbonne en novembre 2010 avait suscité beaucoup d'espoir compte-tenu des décisions stratégiques prises par les dirigeants de l'Alliance. Toutefois, quelques mois plus tard, on observe des différends sur divers sujets : Afghanistan, Russie, nucléaire et maintenant la Libye. S'agit-il de fissures durables, ou seulement de l'expression d'un débat sain et riche qui permettrait à chacun d'exprimer ses positions avant le consensus ? Comment comprendre l'actualité et les débats entre alliés, présentement engagés dans l'affaire libyenne ? Au delà des fractures au sein de l'organisation, quels intérêts et principes fédèrent encore les alliés ? Ce numéro de Sécurité Globale essaie de donner des éléments de réponse à ces questions et d'apporter la distance d'analyse qui convient aussi bien à un sommet fort médiatisé qu'à une opération qui vient juste d'être lancée.

  • Dans un recueil de courts récits truffés d'anecdotes drôles ou terrifiantes, Bertrand Rosenthal, journaliste reporter à l'AFP depuis 30 ans, raconte Fidel Castro, cabotin et amateur de fromages, Andreï, au volant de son blindé dans Grosny assiégée, Kofi Annan, négociant une intervention humanitaire sur le tarmac de l'aéroport de Khartoum, John Anthony Kaiser, missionnaire iconoclaste et ancien soldat, retrouvé mort au bord de la route, ou encore Fernando Suarez del Solar, voyageant jusqu'en Irak pour planter une croix en terre islamique, où son fils est mort en servant l'armée américaine.
    Voyage éclair en machine à remonter le temps, à résumer l'espace, ces aventures se lisent avec gourmandise.

  • Monde chinois n27

    Collectif

    • Choiseul
    • 12 Octobre 2011

    Fondée il y a un siècle, la République de Chine célèbre cette année son centième anniversaire.
    Avec elle, deux mille ans de régime impérial ont pris fin. La guerre civile, l'autoritarisme de Yuan Shikai d'abord, de Jiang Jieshi ensuite, achèvent les premières velléités d'une démocratisation du système. La Guerre froide, l'expérience de l'exil à Taïwan conduisent les réformateurs, à partir de 1987, à une profonde restructuration des institutions républicaines. Séparation des pouvoirs, élections au suffrage universel et reconnaissance d'une presse libre caractérisent aujourd'hui Taïwan et la nature de son régime politique.
    Sa seule existence témoigne d'une compatibilité entre le monde chinois, ses valeurs, et la culture des Droits de l'homme. Nouveau paradigme d'une démocratie asiatique, la République de Chine et son allié américain constituent un défi pour Pékin. Ce dossier exceptionnel en examine les enjeux dans toute leur diversité.

  • Condamné à vingt ans de réclusion pour terrorisme, Esteban Avila, cadre des FARC, espère faire partie des guérilleros qui seront un jour échangés contre certains des otages détenus par la guérilla. Parmi eux : Ingrid Betancourt. Pascal Drouhaud a rencontré cet homme et nous livre dans cet ouvrage son témoignage brûlant sur l'une des guérillas les plus fermées et les plus virulentes du monde. Après trente ans passés dans la jungle à organiser et à participer à la lutte armée, Esteban Avila nous révèle sans tabous les dessous de l'organisation des FARC, les raisons qui ont poussé ces hommes et ces femmes à s'engouffrer dans le mouvement. Il décrit le quotidien des otages, la promiscuité, les maladies, les craintes, les doutes et les certitudes de ces guérilleros. Ce livre est un témoignage. Il invite à vivre une aventure à l'intérieur de la guérilla colombienne. Il constitue un message d'espoir pour trouver un jour les voies d'un dialogue de paix.

  • L'environnement des entreprises est marqué du sceau de l'incertitude et de l'imprévisibilité. Les transformations profondes de la compétition internationale et de ses règles imposent aux dirigeants de repenser la réflexion et les modes d'action stratégique.
    L'évolution des règles et des normes, l'exigence de responsabilité sociale, l'émergence de nouveaux compétiteurs figurent comme autant de réalités complexes.
    Face à la multiplication de parties prenantes qui exercent davantage d'influence, les entreprises s'organisent pour redéfinir des dialogues vertueux. Au carrefour du monde politique, du monde de l'économie et du monde des idées, les relations institutionnelles s'inscrivent comme une réponse au défi de la mondialisation.
    Cet ouvrage unique en son genre réunit les meilleurs praticiens, des diplomates, des experts et des chercheurs pour questionner le rôle social des diplomates d'entreprise.

  • Ce dossier de Problèmes d'Amérique latine analyse les succès et les échecs des réformes agraires dans différents pays du continent.

  • Ce numéro de Monde chinois cherche à rendre compte des réalités complexes du paysage médiatique chinois, de ses pratiques professionnelles qui doivent intégrer des contraintes politiques, des mécanismes de formation de l'opinion chinoise, des enjeux et des évolutions d'un secteur en pleine mutation.

  • « La géographie, ça sert, d'abord, à faire la guerre ».
    C'est par ce titre d'ouvrage provocant qu'Yves Lacoste, au milieu des années 1970, fait irruption dans le débat universitaire national, affirmant par là même le caractère éminemment politique de la géographie. Près de quarante ans après, Yves Lacoste est la référence incontestable de la géopolitique en France. Dans cet entretien inédit, Yves Lacoste s'emploie à décrire la réalité géopolitique contemporaine et propose une véritable méthode d'interprétation.
    Les analyses abondent : place et ambitions de la Chine, reflux de l'Europe, effritement des valeurs occidentales, guerre en Afghanistan, conflit israélo-arabe, traumatisme algérien, course aux ressources énergétiques. Il discute également, avec la passion qui est la sienne, la place centrale de la nation, le rôle de la question post-coloniale autant que l'impact des phénomènes migratoires sur les équilibres politiques et sociaux.
    Enfin, pour la première fois, il parle à coeur ouvert de son itinéraire personnel, de ceux qui furent ses maîtres, de ses rencontres importantes, de ses engagements politiques aussi, ainsi que de son combat incessant contre la géographie universitaire.

  • La Chine fascine, la Chine inquiète, la Chine dérange. Magnétisant le reste de la planète, elle s'affirme comme le nouveau pôle de l'économie-monde. Croissance économique irrésistible, capitalisme d'État, montée en puissance militaire, activisme diplomatique, volonté de capter toutes les ressources disponibles : les conditions sont réunies pour en faire le nouvel Eldorado de ce début de siècle. Puissante, la Chine est aussi plus fragile qu'elle le paraît. Schizophrénie politique, nationalisme sourcilleux, injustices sociales, problèmes démographiques, désastres écologiques, absence cruelle de démocratie : le prix qu'elle paye pour son développement la menace plus que d'hypothétiques ennemis. La Chine représente-elle un danger pour la planète ou d'abord pour elle-même ? L'auteur explore ici toutes les composantes de la réussite chinoise et de ses faiblesses. Avec une lucidité à la hauteur des enjeux.

  • Si l'on en croit Vladimir Poutine, la fin de l'URSS serait "la plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle". Les violentes menaces et actes hostiles à l'encontre de nations européennes donnent sens à cette brutale affirmation. Embargos énergétiques à répétition, tentatives de déstabilisation et passage à l'action armée contre la Géorgie empoisonnent les relations russo-européennes. Dans les crises extérieures qui mettent au défi l'Occident, en Iran ou dans d'autres théâtres géopolitiques, la Russie exploite, en vue de ses seuls intérêts, les opportunités stratégiques qu'elle rencontre.
    L'Occident perdrait-il donc la "Russie-Eurasie", puissance perturbatrice et encline aux excès aux confins de l'Europe ? A la croisée de l'Orient et de l'Occident, cet Etat-continent est animé par un nouvel autoritarisme et les dirigeants russes entendent reconstituer une sphère de contrôle exclusif dans l'espace post-soviétique. Ils agissent en conséquence. Leurs prétentions s'opposent à l'extension des frontières de la liberté dans l'Ancien Monde et appellent des réponses à la hauteur des enjeux. Quelle posture l'Occident doit-il tenir face à ce pays ? Encore faut-il poser le juste diagnostic géopolitique.

  • Amérique centrale, fragilité des démocraties, Gilles Bataillon Où en est l'intégration centre-américaine ?
    Philippe Létrilliart Aux marges de la démocratie : 22 ans de processus électoraux au Guatemala Willibald Sonnleitner L'affaire Zoilamérica Narváez contre Daniel Ortega ou la caducité de « l'homme nouveau » Delphine LACOMBE Le gouvernement a polarisé le pays et la crise économique rend un dialogue national urgent Dora María Téllez « Alzarse » : les formes d'une pratique depuis l'époque des palenques jusqu'à l'extinction des derniers groupes de guérilleros anticastristes Vincent BLOCH

  • L'APL, pilier de la puissance chinoise Barthélémy Courmont La Chine, puissance militaire du XXIe siècle Michel Masson Le Livre blanc de la défense chinoise en 2008 Valérie Niquet La Chine, puissance nucléaire en question Irving Lewis La République populaire de Chine entre en non-guerre José Fuentes L'information, arme de déstabilisation massive pour l'APL Nicolas Vinoy Les évolutions contemporaines des industries de défense Emmanuel Puig Actualité et réalité du « collier de perles » Olivier Zajec Chine-Taiwan : un rapport de forces déséquilibré Barthélémy Courmont Le partenariat sino-pakistanais Colin Geraghty La modernisation de l'APL vue de Washington Hugo L. E. Meijer Kinmen : la ligne de front Barthélémy Courmont Inde et Chine au miroir de leur développement économique Jean-Marc Daniel Taiwan-Europe : une relation saine et constructive Kau Ying-mao Réforme fiscale de 2007 : un tournant ?
    Lucie Pintenet L'art contemporain chinois sort de son mythe Jérôme Sans Les aborigènes : premiers insulaires de Taiwan Barthélémy Courmont La Chine au miroir des Michaud Yu Zhang Pékin qui n'en demande pas tant Stéphane Fière De la prescription à la censure, l'efficacité chinoise Olivier Arifon Le tourisme chinois au secours de l'économie taiwanaise Barthélémy Courmont Qui sont les Shanghaïens ?
    Yu Zhang

  • Business made in China

    Olivier Marc

    Dans la culture chinoise, " le potentiel naît de la configuration des choses ".
    La maîtrise des leviers culturels, stratégiques, juridiques et financiers, propres aux marchés chinois, figure comme le facteur clé du succès. Qu'il s'agisse de prise de participation, de fusion-acquisition ou de joint-venture, la préparation conditionne la réussite. Ouvrage majeur de stratégie et de management opérationnel, Business made in China est agrémenté de nombreuses études de cas et de documents pratiques qui en font le livre désormais incontournable pour participer à la croissance spectaculaire de la Chine.

empty