• Karoo

    Bézian

    • Delcourt
    • 4 Septembre 2019

    Fumeur invétéré et alcoolique notoire, Saul Karoo aborde la cinquantaine séparé d'une femme qui le méprise et père d'un fils adopté qui aura grandi trop vite pour lui permettre d'établir un véritable dialogue. Script doctor au service d'Hollywood, on le croit cynique et dépourvu de talent. Aussi, quand l'opportunité de réécrire le scénario de sa propre vie se présente, il n'hésite pas un instant...

  • Aller-retour

    Bézian

    • Delcourt
    • 4 Septembre 2019

    Aucune limite de format, de pagination ou de thématique ! Les auteurs laissent libre cours à leur talent et donnent naissance à d'étranges expériences, des récits hors norme qui défient les lois de la bande dessinée. Pas de doute, ici, l'exception est la règle !

  • Le Courant d'Art de Frédéric Bezian, une union sublime entre l'art et la bande dessinée.
    Aux prémices de ce projet, un livre The Elements of Euclid par Oliver Byrne, mathématicien du XIXe siècle qui entreprit d'illustrer la géométrie d'Euclide avec des formes géométriques : des ronds, des triangles, des carrés... rouges, jaunes, bleus... Une théorie évoque la possibilité que Mondrian aurait pu s'en inspirer. Ainsi, Le Courant d'Art raconte - au gré de spectaculaires envolées graphiques - De Byrne à Mondrian et De Mondrian à Byrne. Un livre accordéon qui se lit d'un côté puis de l'autre et inversement, un mariage sublime entre l'art et la bande dessinée.

  • Les garde-fous

    Bézian

    • Delcourt
    • 5 Septembre 2007

    Boris Lentz, éditeur de renom, forme avec Alice un couple très en vue. à l'occasion de la sortie du deuxième tome des "Âmes rouges", best-seller inspiré de faits divers sanglants, ils convient dans leur somptueuse villa un
    lot d'invités triés sur le volet. Mais la soirée est perturbée par l'inspecteur Fix. Selon lui, Alice est la prochaine cible de Boone, le tueur en série qui défraie la
    chronique.

  • «Il s'agit de petits regards sur des histoires de tous les jours, cueillis dans le train, dans la rue, à la maison, dans le métro, dans un festival de bande dessinée. Certains personnages sont récurrents comme un chômeur angoissé, un auteur de bande dessinée, un couple et un petit garçon de cinq ans. Ce défilé sans ordre précis se montre tour à tour burlesque, révoltant, pathétique, réjouissant, ou grotesque. C'est, à cette heure, mon livre le plus « léger ».» Bézian

  • Une nuit, un homme vêtu de noir s'introduit dans le musée Bourdelle. Il arpente les salles à la recherche du sculpteur et de son oeuvre. Avec suspens, il nous entraine dans une visite des lieux inquiétante et magique.

  • " Je sens qu'il va vite me faire suer ce bourg ! "

  • Chien rouge chien noir

    Bézian

    • Carabas
    • 23 Août 2006

    Dans un milieu exclusivement urbain, Franck fait des efforts surhumains pour retrouver Lou, un camarade disparu depuis plusieurs jours. Chaque personne contactée va donner de Lou un portrait différent, contraste, éclairé sous un angle personnel.
    Un livre pas comme les autres, par Bézian lui-même : "J'avais réalisé quatre chapitres de Chien rouge, chien noir pour Brazil, parution hasardeuse mais excitante qui n'en publia que deux... J'ai voulu les traiter en bichromie pour assumer pleinement le côté artificiel de la BD et réaliser un travail graphique qui ne soit pas de la peinture avec des bulles ou du cinéma sur papier, qui soit quelque chose jouant totalement avec la spécificité de la BD. J'essayais de tripoter ce médium de la façon la moins gratuite et la plus libre possible. Toutefois, ce procédé utilisant deux couleurs distinctes servait mon propos en assumant une cohérence avec l'histoire racontée. Quant au sens desdits «trous», il faut peut-être que le lecteur se souvienne du fait qu'il n'est PAS au cinéma. Il a un objet entre les mains qu'on nomme livre, avec des pages qu'il peut tourner à sa guise, sauter. Il peut revenir en arrière dans sa lecture.. Bref, un livre est un objet qu'on peut manipuler dans tous les sens... "

  • Görk et Krag sont frères. Soldats de la Géhenne, ils gardent une porte secrète du Donjon. La porte étant peu usitée, ils s'ennuient. Jusqu'à ce qu'un vieillard aveugle oblige Krag, seul ce jour-là, à appeler du renfort pour l'empêcher d'entrer. Parce qu'il n'a pas rempli sa mission, Krag est condamné à être tué en plein désert par son propre frère...

  • Terreur en Italie !

    Sur le point d'être menée à l'échafaud, Mariana, la maîtresse et complice du docteur Radar, s'est évadée. Bilan de l'opération : 3 morts. Pour le détective Ferdinand Straub, aucun doute : son ennemi juré a refait surface, et pas question qu'il lui échappe une fois de plus ! Il suit sa trace jusqu'à Rome, où un éminent scientifique a récemment été enlevé. Le tueur de savants aurait donc trouvé refuge dans l'Italie fasciste de Mussolini. Ce qui veut dire qu'en plus des sbires peu scrupuleux de son adversaire, Straub va devoir se frotter aux Chemises noires du Duce... La tâche risque d'être ardue.

    Après un premier tome remarqué, Noël Simsolo et Bézian nous replongent dans les aventures délicieusement feuilletonnantes de Docteur Radar ! Un récit enlevé au dessin virtuose qui rend autant hommage au cinéma expressionniste allemand qu'à Fantômas et aux romans de gare du début du XXe siècle.

  • Paris, gare de l'Est, 1920. Gontran Saint-Clair, savant reconnu, est retrouvé mort empoisonné au curare dans un train de la ligne Paris-Berlin. Ce meurtre survient peu après le décès suspect de deux autres savants : Aristide Vernon et Bruno Vaillant. Plus tard, c'est le professeur Émile Lenoir qui succombe d'une piqûre de scorpion, en plein Paris. Or ces savants avaient un point commun : ils travaillaient tous sur la conquête spatiale ! Ferdinand Straub, ancien as de l'aviation française reconverti en détective, mène l'enquête et découvre que le responsable de ces crimes serait un certain docteur Radar, un mystérieux et dangereux individu passé maître dans l'art du déguisement. Entre le talent de son adversaire et l'incompétence de la police parisienne, Straub va devoir redoubler d'ingéniosité et de vigilance pour capturer le redoutable docteur Radar.
    Docteur Radar nous replonge dans le surréalisme français de la première moitié du XXe siècle, où science, progrès et méchants machiavéliques rythmaient les grands feuilletons policiers de l'époque comme Fantômas. Après Ne touchez à rien, le dessin expressif et virtuose de Bézian s'associe une nouvelle fois, mais dans un tout autre registre, au talent narratif et au scénario millimétré de son complice Simsolo.

  • Les garde-fous

    Frédéric Bézian

    • Delcourt
    • 4 Septembre 2019

    Boris Lentz, éditeur de renom, forme avec Alice un couple très en vue. à l'occasion de la sortie du deuxième tome des Âmes rouges , best-seller inspiré de faits divers sanglants, ils convient dans leur somptueuse villa un lot d'invités triés sur le volet. Mais la soirée est perturbée par l'inspecteur Fix. Selon lui, Alice est la prochaine cible de Boone, le tueur en série qui défraie la chronique.

  • Ne touchez a rien

    Simsolo/Bezian

    • Glenat
    • 8 Décembre 2004


    maison à vendre.
    vraiment peu chère. seule condition pour l'acheter : ne toucher à rien. quel est le prix à payer pour une parole non tenue ?.

  • Dans une atmosphère lourde de secrets dissimulés, les membres de la famille Malherbe vivent reclus dans une propriété perdue au fond des Landes. Un terrible secret plane sur leurs existences déchirées...

    Tome 1 : Adam Sarlech.
    Tome 2 : La chambre nuptiale.
    Tome 3 : Testament sous la neige.

  • Quelque part en France, en plein XIXe siècle. L'abbé Gabriel Raven vient de prendre ses fonctions dans une paroisse entourée par les landes. Il rencontre le docteur Spitzner, médecin particulier de la famille Malherbe. Intrigué par la réputation sulfureuse des Malherbes, le jeune curé est invité par Sptizner dans la grande propriété de ces riches marginaux qui refusent tout contact avec l'extérieur.


    Les Malherbes sont dirigés d'une main de fer par Agathe. Veuve, Elle veille sur son frère Charles, un paralytique muet dont les yeux demeurent souillés par un flot continu de larmes. Les deux enfants aînés d'Agathe, Ralph et Raphaëlle sont obsédés par l'occultisme et les forces de l'au-delà. Judith est la plus jeune des trois enfants. Mentalement instable, elle est suivie au plus près par le docteur Spitzner.

    Bézian fait planer sur cette lugubre assemblée l'ombre d'un talentueux spirite disparue, Adam Sarlech. Entre séances de spiritismes et secrets de famille, c'est d'une oeuvre majeure dont il s'agit ici. Une oeuvre rythmée par le trait nerveux de Bézian qui donne toute l'ampleur graphique méritée par ce magnifique récit fantastique.

  • Aux prémices de ce projet, un livre The Elements of Euclid par Oliver Byrne, mathématicien du XIXe siècle qui entreprit d'illustrer la géométrie d'Euclide avec des formes géométriques : des ronds, des triangles, des carrés... rouges, jaunes, bleus... Une théorie évoque la possibilité que Mondrian aurait pu s'en inspirer.

  • Docteur Radar T.3 ; morts à Venise Nouv.

    L'insaisissable génie du mal.

    Il veut conquérir la lune pour bombarder la terre et devenir le maître du monde. Alors, pour obtenir les plans d'une fusée intersidérale, il sèmera la terreur à Venise. Il l'a annoncé : il tuera à tour de bras tant que ses exigences ne seront pas satisfaites et plongera la ville dans la peur. Le gouvernement et la police s'inclineront devant son pouvoir. Et cette fois, il sait qu'il va gagner. Il sera Docteur Radar, Maître du monde ! Mais dans la nuit vénitienne, ses éternels adversaires Ferdinand Straub et Pascin s'évertuent à perturber les plans délirants d'un Radar plus savant fou que jamais !

    Noël Simsolo et Bézian nous replongent dans les aventures délicieusement feuilletonesques du Docteur Radar. Un récit enlevé au dessin virtuose qui rend autant hommage au cinéma expressionniste allemand qu'à Fantômas et aux romans de gare du début du XXe siècle.

  • Karoo - edition grand angle Nouv.

  • Le premier volume d'une trilogie qui plonge ses racines dans les romans d'Edgar Poe et la grande littérature fantastique. Dans une atmosphère lourde de secrets dissimulés, les personnages de Bézian côtoient la mort et le surnaturel. Du gothique flamboyant.

empty