• S'installer à Bordeaux est un guide pratique, complet et vivant, qui prend en compte toutes les dimensions de la personne dans son changement de ville et de vie : l'environnement, le logement, les associations, les loisirs, la consommation, les écoles et les universités, l'économie.

  • À partir d'une enquête exclusive, ce guide explore le Bordeaux de la vie de tous les jours à l'usage des néo-Bordelais et de ceux qui projettent de s'y installer ou d'y séjourner. Pratique et vivant, cet ouvrage décrypte les codes de la ville et de sa région et délivre toutes les informations pour y réussir son séjour ou son intégration: qualité de vie, immobilier, lien social, loisirs, consommation, enfance, enseignement supérieur, économie, emploi.

  • Cet ouvrage s'interroge sur les conditions dans lesquelles les États, mais aussi l'Union européenne, entendent faire respecter les dispositions impératives qu'ils édictent dans un contexte de concurrence des ordres juridiques commandée par la libéralisation des échanges.
    Après un rapport introductif du Professeur Pierre Mayer, l'ouvrage se découpe en deux parties. La première, générale, multiplie les regards - français et étrangers ; judiciaires et universitaires - sur l'actualité de l'impérativité internationale en droit des affaires. Sont notamment abordées les perspectives ouvertes par l'arrêt Nikiforidis rendu par la CJUE le 18 octobre 2016 s'agissant des lois de police étrangères.
    La seconde partie, spéciale, traite de l'actualité de l'impérativité internationale dans les principaux segments du droit des affaires. Droit bancaire, droit de la concurrence, droit de la propriété intellectuelle et droit social sont successivement abordés. C'est l'occasion de mesurer que chaque discipline réserve un traitement différencié à l'impérativité internationale.

  • Dans ce deuxième opus du programme BonDroit s'entrecroisent sur les notions de bonheur et bien-être les analyses de spécialistes de différentes disciplines (philosophie, histoire, droit, économie, gestion, psychologie, géographie sociale, sociologie du travail et santé au travail).

    Sous de multiples angles, le bonheur se donne à lire dans sa finalité sociale, en ne niant certes pas ce qu'il contient de subjectivité individuelle mais en conciliant toujours cette approche avec la collectivité. Les différentes sciences sociales informent à cet égard le droit sur ce qu'il a d'utile, dans sa recherche de réduction du mal-être au travail par exemple aussi bien que dans sa recherche de satisfaction des besoins essentiels. A travers le récit de la variété des expériences et représentations, elles l'invitent aussi à la pondération dans sa fonction de régulation.

  • Dans un monde désormais multipolaire, la multiplication des facteurs d'instabilité, comme les transformations plus structurelles de l'environnement international, associées au déplacement progressif du centre de gravité des flux d'échanges et d'investissements en direction des économies à croissance rapide et des pays émergents, remettent en question les schémas d'internationalisation des parties prenantes impliquées, publiques et privées. En conséquence, plusieurs grands défis conduisent les contributeurs de cet ouvrage à dessiner de nouveaux axes de recherche en Management International, en reflétant la diversité des réalités du terrain :
    - le défi du redéploiement, face à la montée de la concurrence et à l'instabilité dans leur territoire d'origine, comme dans les nouveaux territoires qui leur sont ouverts ;
    - le défi de l'adaptation organisationnelle, face au développement des moyens de communication et de circulation de l'information avec un souci constant de performances ;
    - le défi de l'interaction culturelle, face aux besoins accrus de négociation, d'adaptation des produits, services et procédures, d'animation des équipes, de relations entre partenaires.

    Les auteurs : Nicolas Antheaume, Christine Belin-Munier, Valentina Carbone, Francis Cassière, Régis Coeurderoy, Djamila Elidrissi, Luisa Errichiello, Fabienne Fel, Eric Griette, Victor Harison, Valérie Hauch, Jean-Paul Lemaire, Yves-Frédéric Livian, Emmanuelle Maicent, Alessandra Marasco, Anne Marchais-Roubelat, Valérie Moatti, Alfonso Morvillo, Sophie Nivoix, Jean-Jacques Obrecht, Gilles Paché, Biljana Pesalj, Corinne Rochette, Fabrice Roubelat, Alain Verbeke.

    Atlas-Association Francophone de Management International Regroupant enseignants-chercheurs, responsables institutionnels et dirigeants d'entreprise, l'association a pour ambition de faciliter le développement de concepts, de grilles de lecture et d'outils d'aide à la décision originaux à partir des réalités observées, dans et entre les économies matures et les économies émergentes.
    Pour suivre les travaux de l'association : www.atlas-afmi.com

  • Comprendre les conséquences managériales des principales transitions internationales Cet ouvrage offre des éclairages essentiels sur un certain nombre de mutations contextuelles auxquelles les organisations sont confrontées à l'échelle internationale.

    Les transitions socio-économiques traduisent un phénomène protéi-forme et omniprésent qui est au coeur de la dynamique des sociétés humaines d'aujourd'hui. Dans un monde particulièrement évolutif, il est important d'identifier les grandes mutations que les organisations doivent prendre en considération pour adapter leurs pratiques managériales. Ces mutations touchent profondément le fonctionnement de nos sociétés puisqu'il est question de transitions économique, technologique, digitale, énergétique, démographique, etc.

    Pour traiter cette vaste problématique, l'ouvrage s'articule autour de trois thématiques complémentaires :
    -Partie 1: les crises économico-financières récentes sont analysées et présentées comme des révélateurs de transitions pour le monde des affaires.
    -Partie 2: l'impact de ces transitions est apprécié au niveau de différents acteurs économiques clés des sociétés actuelles (États, réseaux d'affaires, entreprises, associations, etc.).
    -Partie 3: certaines transitions décisionnelles et managériales sont retenues pour illustrer la nouvelle donne liée aux transitions internationales.

empty