Impossible Sinaï Impossible Sinaï
Impossible Sinaï Impossible Sinaï

Impossible Sinaï

Traduction BERNARD SICOT  - Langue d'origine : ESPAGNOL

À propos

Un plaidoyer contre toutes les guerres sous la forme de petits textes retrouvés dans les sacs-à-dos de soldats arabes et israéliens morts pendant la Guerre des Six jours... Le contenu : Dans ce livre, Max Aub a voulu rendre compte de la Guerre des Six jours entre Israël et ses voisins arabes. Cependant, ni batailles ni mouvements de troupes ici. Uniquement des hommes simples, soldats le plus souvent, empêtrés dans leur passé, leur religion, leurs doutes, leur terre, leur espérance, confrontés à des enjeux qui les dépassent, guettés et rejoints par un destin inéluctable. Les auteurs : De père allemand, de mère française et de langue espagnole, Max Aub est une sorte de modèle européen malgré lui. Romancier, nouvelliste et homme de théâtre, il fut interné pendant la Seconde Guerre mondiale au camp du Vernet avant d'être déporté à Djelfa, dans le Sud algérien. Classé comme «communiste», il ne put jamais remettre les pieds en France, même sous la pression de son ami André Malraux auprès de De Gaulle. Il s'exila au Mexique, où il mourut. Grand témoin du XXe siècle, Aub ne commit qu'une erreur lorsqu'il écrivit Impossible Sinaï : celle de penser en 1970 que le confl it allait trouver une issue rapide... L'intérêt du livre : Quarante ans après la mort de Max Aub, trente ans après sa première parution à Barcelone, voici enfi n traduit en français Impossible Sinaï, considéré comme le testament poétique de l'auteur. Aujourd'hui, plus que jamais, ce texte résonne comme un manifeste contre toutes les guerres... La force de la fi ction littéraire des manuscrits trouvés, sa vraisemblance, la variété des points de vue, l'universalité et l'unicité de la vérité qui les réunit, conservent à Impossible Sinaï tout son intérêt, comme ne cesse de le confi rmer la situation au Moyen-Orient.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782363910097

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    95 Pages

  • Longueur

    14 cm

  • Largeur

    10 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Max Aub

Né en 1903 d'un père allemand et d'une mère française, exilé avec sa famille en Espagne en 1914, Max Aub s'est engagé du côté des républicains contre le franquisme. Cet anarchiste a eu des amis de choix : Lorca, Malraux (avec qui il cosigna le scénario de L'Espoir), Picasso, Dali, Buñuel. Il est nommé en 1937 attaché culturel à l'ambassade d'Espagne à Paris. Arrêté en 1939, accusé de communisme, il connaît sous Vichy les camps de concentration du Sud de la France, dont il parvient à s'évader en 1942. Max Aub gagne alors le Mexique, où il mènera jusqu'à sa mort en 1972 une vie d'agitateur culturel particulièrement active (littérature, théâtre, cinéma). Il laisse une oeuvre importante d'une quarantaine d'ouvrages encore à découvrir en France.

empty