études sur Artémidore et l'interprétation des rêves

études sur Artémidore et l'interprétation des rêves

À propos

Artémidore n'est pas un philosophe, mais il s'occupe d'une question, la mantique, qui n'était pas étrangère aux philosophes de l'Antiquité. La divination par les songes ou toute autre divination fait partie des préoccupations des philosophes et particulièrement de la philosophie dominante sous l'Empire, le stoïcisme - ou même d'adversaires de la divination comme les Épicuriens. L'arrière-plan quasi idéologique de la sympathie universelle qui régit non seulement la pratique onirocritique telle que l'entend Artémidore, mais aussi bien un autre type de mantique, la divination par l'astrologie, ne saurait conduire à qualifier notre auteur de stoïcien.
Les rêves, dans toutes les cultures, et depuis la plus haute Antiquité, ont de multiples usages, qui dépendent du sens qu'on leur donne. Leur interprétation est souvent considérée comme l'une des formes de la divination. Elle est attestée par les textes littéraires et a fait naître une littérature technique riche d'enseignements sur la société de l'époque et son imaginaire. Il ne s'agit donc pas seulement d'une constante psychologique, mais aussi de traditions culturelles multiples, qui ont chacune leur propre histoire et entrent à de nombreuses reprises en contact les unes avec les autres.
7 contributions et 13 illustrations NB

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782840160809

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    318 g

  • Distributeur

    Fmsh

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty